L'Investisseur Web #7

1293% de ROI en 14 mois 🛸

Hello et bon mardi à toi ! Comme chaque semaine, faisons ensemble un tour sur l’actualité du monde de l’investissement web…. Tu peux réagir à ces informations via la section commentaire en bas de la newsletter ! Bonne lecture !


🔥 11x mon investissement en 14 mois.

Difficile de faire plus putaclic 😅 !

Si j’avais une formation pour “devenir riche sans rien b******** ce serait le moment de là placer à coup sûr…

Et pourtant….

Pas de bullshit dans cette newsletter, ce n’est pas le style.

Si je t’annonce un truc aussi “gros”, c’est que c’est du concret !

Et une fois n’est pas coutume, en plus des actualités du monde de l’investissement web, je te propose une petite étude de cas d’un site m’appartenant tout juste revendu qui je l’espère saura t’inspirer et te donner une vision de ce qu’il est “possible” de réaliser sur ce marché.

La semaine passée, j’ai donc réalisé une des plus belles opérations de ma carrière d’éditeurs de sites internet avec la vente d’un site créé par mon équipe et vendu au format clé en main mi-2018, puis racheté en décembre de la même année pour la somme de 4 000 euros (le site ne générait aucun revenu à l’époque, mais disposait déjà de quelques jolies positions qui m’avaient convaincu de son potentiel) et vendu via DotMarket pour 121 000 euros HT (commission plateforme incluse) il y a quelques jours !

Capture issue de l’étude de cas publique partagée dans l’Episode 1

J’ai au final conservé ce site un peu plus d’1 an entre son achat et sa revente. Sur cette période, j’ai investit environ 6 000 euros en contenu texte et vidéo.

Dès l’acquisition, j’ai commencé à régulièrement publier du contenu pour faire grossir le site rapidement.

J’ai expérimenté plusieurs approches : contenu informationnel (conseils dating, tutoriels applications dating, etc), contenu rencontre (petites annonces, dating par ville, etc), contenu commercial (guide par site et style de rencontre) afin de voir ce qui était le mieux “perçu” par Google.

C’est l’observation de l’évolution des positions sur divers mots clés qui m’a convaincu de faire “all in” sur UNE typologie de mots clés : ceux liés aux sites et types de site. J’ai continuer à publier un peu de contenu conseil pour la forme, mais encore à ce jour, ces contenus sont loin derrière tandis que le site ranke fort sur les KW à intention commerciale.

En moyenne 500 euros par mois ont été dépensés en production de contenu texte tout d’abord, puis vidéo sur 2-3 mois pour créer une chaîne Youtube et enrichir les articles (ce qui a permis au passage de les rafraîchir et d’obtenir quelques bons en avant), avant de revenir principalement au texte.

Une alternative à cette approche mensuelle aurait été de dépenser immédiatement 4 000 ou 5 000 euros en contenu pour obtenir une croissance encore plus rapide, mais débutant dans le domaine du dating, j’ai préféré étaler, analyser et ajuster au fil du temps sur les thématiques ou sous-thématiques qui rapportaient le plus.

Aucun achat de liens n’a été effectué sur cette période (hint à l’acheteur, il y a du boulot et donc du potentiel de croissance sur cet aspect) mais le propriétaire précédent avait de son côté acheté une 30aine de liens annuaires et petits liens thématisés au lancement du site.

Contenu + affiliations ciblées offrant de jolis CPA et Rev Share = croissance rapide des revenus du site qui sont passés de 0 à plus de 4 000 euros en l’espace de 7 mois (!!!) pour se stabiliser à ce niveau sur les 6 derniers mois et constituer la base de calcul ayant mené à son prix de vente.

Le multiple de la revente est sur le haut du panier car une grosse partie des revenus du sites sont en revenue share. C’est à dire que chaque mois apporte sa “garantie” de revenus par le biais des abonnements renouvelés et payés par la plateforme d’affiliation partenaire.

Un atout par rapport à un site où tout est remis à zéro chaque mois et un élément qu’en tant que courtier nous valorisons dans nos audits (si tu as un site dont une partie des revenus sont en Rev Share, c’est à toi que je fais un 😉 ).

Ce site est désormais entre les mains de son nouveau propriétaire qui je suis sûr saura l’emmener encore plus haut. Pour ma part, j’ai déjà remis le couvert avec un site acheté 5 000 euros il y a 3 mois, qui progresse gentiment et que je citais lors de l’Episode 1 de L’Investisseur Web.

RDV dans un prochain épisode pour suivre son évolution chiffrée !


🐣 Acheter ou Créer un site : l’oeuf ou la poule ?

La question décortiquée dans le très bon podcast de Gaël Breton d’AuthorityHacker.com.

Si tu ne connais pas encore Gaël, c’est en ce moment le seul Français qui s’invite dans des conférences SEO de niveau mondial pour partager son expérience d’éditeur de sites et d’investisseur.

Gaël et son associé Mark évoquent sans tabous les avantages et les inconvénients de chacune des stratégies. En fonction de ton profil, de tes compétences, de ton temps, de tes objectifs, de ton budget…

Les critères pour déterminer la meilleure stratégie pour TOI sont nombreux.

Une bonne raison d’écouter cet épisode riche, et de compléter ta réflexion en lisant cet article invité rédigé il y a quelques semaines sur le blog de Digitiz ou j’expose mon point de vue sur la question.


🤑 Shopify met à jour son API pour faciliter les souscriptions annuelles

Si tu es dans le business du produit ou service à renouvellement mensuel (par exemple une appli SaaS, comme dans l’étude de cas présentée un peu plus bas), excellente nouvelle pour toi avec cette mise à jour annoncée sur le blog “logs” Shopify.

Je suis certain que tu as déjà des idées pour en profiter et réduire ton churn, augmenter ta tréso, réduire la paperasse et pouvoir te projeter sur du plus long terme !


🤔 Est-ce que la pub sur un site fait baisser les revenus affiliés ?

La réponse évidente est … oui !

Plus de CTA = Moins de clics “contrôlés” et donc potentielle perte de revenus.

Pas vrai ?

Ce n’est pas exactement l’avis de Dom Wells qui partage le fruit d’une large analyse menée sur plusieurs sites à lui sur le blog de Flippa et observe que bien placées, bien optimisées, les publicités peuvent simplement constituer un revenu additionnel SANS impacter ceux générés par les placements affiliés sur une page.

Dom insiste cependant sur plusieurs facteurs pertinents tels que :

  • La nécessité de bien choisir le site où tu fais le test (si le site génère déjà beaucoup en affiliation et que le revenu publicitaire serait minime, alors un ajout est inutile d’un point de vue UX par exemple).

  • La nécessité de TESTER les emplacements pour déterminer lesquels pourraient ou non avoir un impact, et même d’AB tester les revenus par page avec ou sans ads histoire de vraiment pouvoir mesurer ce qui fonctionne ou non.

  • La nécessité d’optimiser la rapidité des sites sur lequels sont placées les publicités qui ONT un impact sur le temps de chargement d’une page, même si Ezoïc vient de lancer son offre Site Speed (en cours de test, je t’en dirai plus quand j’aurai de la data à ce sujet).

Et toi, tu mixes publicité et affiliation sur tes sites ?


🤓 $60M de valeur de sites vendus…

Ils sont moins “visibles” que Flippa et EmpireFlippers, et pourtant, les gars derrières FE International sont sans aucun doute des cadors du marché de la vente de business digitaux avec une plateforme en place depuis 2010 !!

Avec près de 400 deals à leur actif valorisés à $60M en 10 ans d’activité, ils font partie des “modèles” que je suis depuis un long moment. Et aujourd’hui je suis vraiment content de partager avec toi l’interview d’Ismaël Wrixen réalisée par GrowthEverywhere.com.

Une interview qui déborde d’informations très intéressantes, notamment avec un focus sur LE modèle économique qui prend de plus en plus d’ampleur sur le marché, le SaaS !

Ce focus démarre à la 9ème minute et si tu édites un SaaS ou réfléchis à quoi lancer / acheter, tu ne perdras pas ton temps à écouter ce podcast ;-) !


🚀 Etude de cas SaaS : De 0 à $25K MRR et 20K utilisateurs en 14 mois

Puisqu’on parle pas mal de SaaS aujourd’hui, cette étude de cas très complète publiée par Preetam Nath est un MUST READ.

Pas forcément pour ses chiffres (impressionnants au demeurant, et dire qu’ils n’ont même pas encore pu mettre en place le billing annuel lancé seulement en Juillet 😉), mais pour sa méthodologie et la richesse des retours d’expérience des 2 fondateurs d’une App publiée sur Shopify permettant de relancer par WhatsApp les paniers abandonnés (si tu as un site sur Shopify nul doute que cela pourrait vite devenir un atout pour toi au passage ! ).

Preetam y partage aussi bien ses succès que ses erreurs, à chaque fois illustrés par des explications, captures d’écran et illustrations permettant d’enregistrer un paquet d’informations très utiles si tu travailles sur le développement ou la monétisation d’un SaaS.


🧐 Où trouver des noms de domaines en 1 mot ?

Découvert il y a quelques semaines, le site Oneword.domains se spécialise dans la vente de nom de domaine … en 1 mot. Comme son nom l’indique.

Un site intéressant pour dégoter de jolis NDD impactants sur pas mal d’extensions (les plus demandées en ce moment étant en .ai selon le créateur du site, avec une explosion des noms liés à la data).

J’y ai par exemple vu passer careful.ai, buzzing.ai ou encore recent.app et un paquet d’autres NDD sympa pour des sites très nichés ou pour constituer un portefeuille de domaines qui “pourraient” prendre de la valeur dans les mois ou années à venir et être cédés valeur marché + inflation OU directement à une entreprise en quête d’un nom catchy à un prix au delà de ce que tu auras dépensé aujourd’hui.


🥳 Le marché des plateformes de vente de business digitaux EXPLOSE littéralement …

Et c’est une excellente nouvelle pour la démocratisation et la facilitation de l’accès à ce type d’investissement !

Je suis tombé il y a quelques jours sur cette cartographie réalisée par un acteur anglophone, le broker Hekkup qui a créé une sorte d’annuaire de toutes les solutions d’achat de site web existantes pour le marché anglophone (oui, ça explose surtout aux US, UK and Co, on va pas se mentir on a encore du retard en France !) en fonction des prestations proposées par chaque acteur.

Et je dois dire que je suis impressionné par l’émergence aussi rapide d’acteurs aussi “crédibles”. Et dire qu’il y a moins de 2 ans, ils devaient être une poignée à bosser sur le domaine… Assez incroyable !


🧐 La news SEO : Linker du lien pour booster l’impact …. de tes liens !

J’espère que je ne t’ai pas perdu avec ce titre un peu … tordu !

J’ai sauvegardé cet article rédigé par Clément Desmousseaux de Punchify.me pour le partager dans cette newsletter il y a plusieurs semaines, et ce n’est qu’hier que j’ai enfin pu prendre le temps de le lire.

Bingo, j’avais bien fait de le garder sous le coude comme News SEO possible car j’ai adoré cette approche et si tu t’intéresses à la création de liens (un élément clé pour référencer ton site), tu vas y découvrir une approche très peu abordée en général.

La création de liens “indirects” visant à booster les liens “directs” pointant vers ton site. Un sujet qui fait souvent débat et sur lequel les sources d’informations “compréhensibles” sont assez rares.

Une raison de plus de lire cet excellent guide.

Netlinking par niveau : 3 niveau de backlinks

 🤗 Cette Newsletter compte pour toi ?

Chaque semaine, cela me fait vraiment plaisir de lire les quelques retours que je reçois, qu’ils soient positifs ou constructifs pour améliorer le contenu que j’intègre dans ma veille.

Si tu apprécies cette Newsletter, qu’elle t’apporte des informations que tu considères comme utiles, pertinentes, stratégiques, le meilleur moyen d’aider L’Investisseur Web a poursuivre sa route est de partager cet épisode 🥰 ! Merci à toi !

Share

RDV Mardi prochain pour un nouvel épisode, d’ici là, bonne semaine à toi !

PS : nous avons récemment mis à un jour un parcours clé sur DotMarket, celui du profil investisseur ! Pour être alerté.e des nouveaux business mis en vente sur la plateforme, tout sera désormais plus simple et plus ciblé encore qu’avant. A condition que tu prennes le temps de remplir ce TypeForm !