L'Investisseur Web #40

Le prix des business aux US n'en finit plus de grimper !

40ème épisode 🤯 !! Merci à toi d’être (encore) là aujourd’hui, je n’étais pas certain de tenir aussi longtemps quand j’ai rédigé le tout 1er épisode le 3 juin 2020.

Le format a depuis pas mal évolué, les retours (MERCI à celles et ceux qui prennent le temps de commenter, critiquer, suggérer des idées) se sont accumulés, et j’espère que chaque épisode s’améliore pour répondre à tes attentes chaque Mardi !

40eme épisode donc …

Et bon timing pour la publication du rapport annuel d’Empire Flippers sur l’état du marché de l’achat / vente de business digitaux aux US. Un rapport que j’attends chaque année avec impatience pour sa transparence et le détail de ses informations !

Aujourd’hui, je te propose donc, en plat du jour, de décortiquer tout ce qu’on peut apprendre de ce rapport ! Mais je t’ai aussi préparé quelques autres friandises, car il s’est passé beaucoup de choses depuis la semaine dernière.

Voici donc le reste du programme pour ce 40eme épisode de l’Investisseur Web :

  • Et si tu achetais des parts … d’un jeu vidéo ?

  • Spotify achète Locker Room pour venir concurrencer ClubHouse.

  • Pendant ce temps, Facebook “tente” de racheter Giphy…

  • $20,000 / mois pour t’aider à migrer tes playlists : une case study inspirante !

  • Comment sécuriser ton site Wordpress et éviter un hacking qui peut coûter cher ? (Mauvaise expérience vécue).

Bonne lecture et bonne semaine !


🤓 Le rapport annuel sur l’industrie de l’achat / vente de business en ligne : par Empire Flippers

C’est certain, j’attends chaque année ce rapport avec beaucoup de curiosité et d’impatience. Il faut dire qu’il existe tellement peu de données précises sur ce marché que lorsque tu disposes de cette ressource, il ne faut pas s’en priver !

Alors oui, ce rapport n’est réalisé QUE par Empire Flippers. Qui n’est qu’UN acteur du domaine. Un domaine où en 2 ans, au moins 10 plateformes (juste anglophones !) se sont lancées pour faciliter les transactions d’actifs digitaux !

Mais ce rapport est : 1) le seul rédigé chaque année depuis 4 ans au moins, 2) celui du plus gros vendeur de site au monde (en valeur) et 3) le plus transparent possible (parfois même un peu trop tu verras plus bas ;-) ) !

Je te propose donc aujourd’hui de plonger dans une analyse “résumée” (le rapport complet fait 175 pages !) de celui-ci. Si tu veux le télécharger, il est disponible juste ici sur le site d’Empire Flippers.

Quelques chiffres clés (qui donnent le tournis) !

En 2020, Empire Flippers c’est :

  • 298 business vendus (contre 272 en 2019).

  • $81M de valeur de sites vendus (66% de plus qu’en 2019, on verra pourquoi plus bas)

  • 48 jours en moyenne pour vendre un business !

  • Un multiple moyen (affiché) à 32,2x le profit net mensuel ! (+13%)

Un changement de cap marqué et assumé

16 business de plus vendus en 2020 VS 2019, difficile de parler d’une croissance folle. Mais la statistique sur la VALEUR des sites est-elle …. marquante !

+66% en 1 an !

Pour une raison toute simple : Empire Flippers a officiellement pris la voie du haut du panier. S’il existe encore des deals à quelques dizaines de milliers de dollars, l’objectif d’Empire Flippers est désormais clairement de devenir une place forte des deals à 1M+. leur récente décision d’abaisser leur taux de commission à 3% pour les deals au delà de 10M le montre ! Empire Flippers veut se détacher de la “masse” des concurrents et affirmer sa position de leader des “gros deals”.

Cette volonté de se distinguer est d’ailleurs amplement renforcée dans le rapport. Un rapport un point incisif face à la concurrence naissante et jugée plus agressive que qualitative par les fondateurs d’Empire Flippers.

Difficile de leur donner tort, même si leur position est forcément biaisée, il est certain que le marché a tellement bougé en 2 ans, qu’il ne peut pas y avoir que du BON du côté des nouveaux acteurs !

Le choix de partir vers le haut est donc tout à l’honneur d’Empire Flippers qui renforce sa position de marketplace premium et accumule les grosses ventes marquantes !

Des multiples qui continuent de grimper ….

C’est sans aucun doute une des informations clés de ce rapport.

Depuis 4 ans que je lis ce rapport, chaque année apporte sa hausse des multiplicateurs moyens.

Une hausse non négligeable qui dénote l’intérêt croissant des acheteurs et acheteuses de ce type de business, et de l’évolution d’un marché où malgré la multitude d’offres disponibles (bien plus de sites dispo publiquement qu’en France !), la “rareté” des bons deals continue de pousser les prix vers le haut.

Le multiple moyen observé tous deals confondus pour 2020 est de 32,2x le profit net mensuel ! Soit un bon de 13% par rapport à 2019.

Pour mieux cerner le côté incroyable de ce multiple, retiens qu’en France, sur la trentaine de deals effectués sur DotMarket depuis le lancement (faible base comparative, mais cela donne une petite idée….) nous sommes en moyenne à … x23 !

9 points de différence donc !

Et quand tu sais que sur DotMarket nous sommes souvent perçus comme une plateforme proposant des prix relativement élevés par rapport à nos concurrents…. Cela te donne une idée encore plus précise du gap existant entre les valorisations FR et Outre-Atlantique.

Mais tous les modèles économiques ne se valent pas, et il est intéressant de distinguer les multiples moyens AFFICHES par type de business (je précise affiché, car le prix de vente est parfois tout autre…) :

  • Sites de Contenu : x33,8

    • Publicité : x34,8.

    • Affiliation Amazon : x33,6.

    • Affiliation (autres) : x33,5.

  • Sites Ecommerce : x30,1

    • Business Amazon FBA : x30,2.

    • Ecommerce traditionnel : x31,6.

    • Dropshipping : 25,8.

  • Les SaaS : x49,3.

  • Les business de Kindle Publishing : x30.

Que retenir de ces chiffres (prix de listing) ?

  1. Les sites de contenu sont toujours ceux qui sont le mieux valorisés (derrière les SaaS, qui se sont toujours démarqués).

  2. De manière étonnante, malgré la forte baisse des commissions Amazon l’an dernier, le prix moyen des Sites Amazon a donc continué à grimper et reste plus “cher” que les sites basés sur des affiliations hors Amazon.

  3. Les sites e-commerce continuent de prendre de la valeur, mais le gros boom est clairement sur les business Amazon FBA, dont la valeur est tirée vers le haut par les investissements massifs de boîtes comme Thras.io.

  4. Les sites de dropshippings sont à la traîne en valorisation, mais coûtent toujours plus chers que beaucoup de très bons sites Français 😅 ….

… Mais toujours une grosse différence entre les prix affichés, et ceux payés !

Bon, c’est une chose que d’étudier les prix affichés, mais qu’en est-il des prix de vente réels ?

S’il y a une chose que j’apprécie chez Empire Flippers, c’est la transparence de leur données. Et celle-ci pour le coup, je me demande parfois à quoi elle contribue niveau autorité, mais on va pas se plaindre. La transparence est tout ce qui compte.

Car chaque année, il y a une observation qui revient également en plus de la hausse des prix : la différence parfois énorme de prix payé par rapport au prix affiché….

En 2020, le multiple moyen affiché est de 32,2x le profit net mensuel.
Le multiple moyen payé est lui de … 30,2x.

Au premier regard, cela peut sembler “faible” comme différence, mais si on se penche sur les variations par modèle économie, tu vas réaliser que certains prix sont vraiment … difficiles à comprendre :-) !

Dans un autre rapport, Empire Flippers partageait qu’en moyenne, un deal part 30% moins cher que son prix affiché. 30% !! On ne le retrouve pas dans les chiffres publiés en faisant le calcul, mais c’est en tout cas une donnée assez incroyable pour être retenue….

  • Sites de Contenu : x31,6 au lieu de x33,8.

    • Publicité : x33,2 au lieu de x34,8.

    • Affiliation Amazon : x31,4 au lieu de x33,6.

    • Affiliation (autres) : x30,6 au lieu de x33,5.

  • Sites Ecommerce : x28,4 au lieu de x30,1.

    • Business Amazon FBA : x28,5 au lieu de x30,2.

    • Ecommerce traditionnels : x29,5 au lieu de 31,6

    • Dropshipping : x25 au lieu de 25,8.

  • Les SaaS : x43 au lieu de x49,3 !!

  • Les Business Kindle Publishing : x26,8 au lieu de x30.


Que retenir de ces chiffres (prix de vente) ?

Bien que les prix de vente continuent de grossir plus vite que les plus de listing (si si…), on observe un maintien très marqué des différences de prix “voulues” VS celles réellement payées en bout de course.

Le marché, bien qu’allant vers le haut, est donc AUSSI tiré vers le haut par une inflation relative des prix affichés, qui au final ne se reflètent pas de manière aussi marquée au moment de la signature des deals.

Encore hier, un éditeur bien connu sur le marché Anglophone annonçait le listing d’un de ses concurrents sur Empire Flippers sur la base d’un multiple à 57x le profit net mensuel !

Ce type de deal a tendance à se multiplier depuis plusieurs mois.

Si pour 2020, le multiple moyen est resté à 32, quand je vois les listings en ce moment disponibles sur EF, je suis prêt à parier que la barre des 35 ou 40 risque d’être franchie très rapidement.

Mais est-ce que ces business valent vraiment 40 ou 50x leur profit net mensuel ?

Il n’y a pas de réponse “juste” pour chaque deal. Chaque site est différent, et il nous est déjà arrivé sur DotMarket de vendre à x40 ou + un site “en apparence” similaire à un autre vendu à x20.

Le mot clé est “en apparence”… Telleent de critères peuvent tirer un prix vers le haut qu’il est important de ne pas généraliser les pratiques, et de prendre le temps d’observer deal par deal ce qui est proposé.

Toujours est-il que les deals à x40 se multiplient, et que dans le lot, il y a de sûr un paquet de sites qui surfent sur l’inflation plus que sur leur réelle qualité (coucou les sites 100% Amazon….).

Quel futur pour le marché ? Les “prédictions” d’Empire Flippers !

Elles sont simples :

  • Les sites-ecommerce vont continuer de dominer le marché de la revente : c’est une vision très orientée EF, la majorité de leurs deals sont à ce jour des Ecommerce, c’est à mon sens non représentatif de la réalité du marché plus global, mais il est certain que de plus en plus de gens s’intéressent aux atouts que présentent les business Ecom.

  • Les prix vont continuer de grimper, mais moins fortement (jusqu’à quand ??? pour tous les types d’actifs ?).

  • Les “gros deals” vont se multiplier : ceci n’est pas une prédiction marché, mais un objectif Empire Flippers, clairement :-) !

Que penser de ces prédictions ?

Elles ressemblent pour moi plutôt à des “souhaits” liés à la stratégie de développement de la plateforme qu’à une réelle tentative de perception des tendances future. L’an dernier, Empire Flippers prédisait la multiplication des achats par des fonds d’investissement.

Une prévision juste, qui s’est amplement réalisée et qui va se poursuivre. Cette année, leurs prévisions sont … tout sauf des prévisions.

Mais qui sait, en général, suite au rapport, Justin enregistre un podcast pour parler plus précisément de sa vision de l’avenir, peut-être que d’autres prévisions seront alors partagées ;-) !

Et un rapport sur le marché Français ?

C’est un objectif certain… et une question reçue plusieurs fois ces derniers jours lorsque je partageais mes analyses du rapport d’Empire Flippers 😅.

Je suis depuis trop longtemps avec attention ce type de rapport pour ne pas avoir envie, moi aussi, de pouvoir proposer ce niveau de transparence et de données pour le marché Français !

Mais après 1 seule année complète d’activité (tronquée qui plus est par le Covid), il ne m’est pas à ce jour possible de te proposer un rapport aussi pertinent que celui rédigé par Empire Flippers.

D’abord parce que nous n’avons pas assez de recul, ni de deals sous la ceinture pour tirer des conclusions pertinentes, ensuite parce que nous sommes encore loin d’être l’acteur “clé” sur le marché Français, et donc en position d’analyser le marché avec une vraie autorité comme peut le faire Empire Flippers.

Ce sera cependant un vrai objectif pour 2022 que de réussir à publier un rapport de nos apprentissages sur 2 ans. Je te donne donc RDV l’an prochain pour je l’espère, un premier rapport annuel du panorama FR de l’achat / vente de business digitaux !


🤓 Une question ? J’y réponds la semaine prochaine dans cette Newsletter !

Tu as une question sur les sujets liés à l’achat ou la revente d’un business digital ? Tu peux désormais là poser directement ici, et RDV la semaine prochaine pour les réponses :-) ! Je ne pourrai pas toujours inclure toutes les Q&R dans l’épisode, mais je répondrai toujours au moins en privé à celles soumises !


✅ Les actualités marquantes & intéressantes de la semaine :

Une sélection de news courtes avec le lien pour en savoir plus si le sujet t’intéresse :

Et si tu achetais des parts … d’un jeu vidéo ?

Un regard aussi critique qu’intéressant sur une nouvelle ... tendance. L’achat fractionné. Tout s’achète aujourd’hui en fractionné (en tout cas aux US, en France on est à la ramasse, sans surprise) : les maisons, les cartes NFL, les objets rares, les peintures, les voitures de collection ... et … les jeux vidéo !

Spotify achète Locker Room pour venir concurrencer ClubHouse

La semaine dernière je te parlais de l’achat des droits pour $100M du podcast de Joe Rogan par Spotify et de l’impact sur le cours de l’action Spotify (vs l’impact sur le potentiel de gain pour Joe…). Cette semaine, on reparle de Spotify avec ce rachat qui va sûrement faire trembler Club House.

Après le lancement par Twitter de Spaces puis l’annonce par Telegram du lancement d’une feature similaire (Facebook semble aussi ds’y mettre d’ailleurs…), Spotify a annoncé il y a quelques jours avoir mis la main sur Locker Room pour proposer de nouvelles expérience audio en LIVE à ses utilisateurs et utilisatrices. Ca bouge dans le monde de l’audio Live…

Facebook “tente” de racheter Giphy

Est-ce lié à la folie des NFT ? Il faut dire que les meme et les GIFs n’ont jamais eu autant de valeur (au moins perçue) que depuis quelques semaines ! De là à dire que c’est ce qui pousse Facebook à vouloir s’emparer de Giphy….

En tout cas il semblerait que tout ne soit pas gagné, puisque le deal serait, selon des instances aux UK, un risque potentiel à la concurrence sur ce marché. Il va falloir patienter pour voir si Facebook arrive à posséder sa propre plateforme pour concurrencer Google qui possède déjà Tenor.

$20,000 / mois pour t’aider à migrer tes playlists : inspiration !

Une histoire découverte grâce à Yann (Merci !) cette semaine sur Twitter. Celle du créateur de FreeYourMusic, une app pour simplifier la migration de tes playlists d’un service de streaming à l’autre.

Une case study comme on les aime, avec la genèse de l’idée, les retours sur la technologie utilisée, les stratégies de monétisation successives avant le succès, les challenges légaux rencontres, les étapes de croissance et surtout, les apprentissages de l’aventure ! Une lecture très sympa que je te recommande !

Comment sécuriser ton site Wordpress et éviter un hacking qui peut coûter cher ?

Une mésaventure arrivée à 2 membres d’un groupe que je partage sur Facebook, mais aussi … à moi même cette semaine ! Un petit (et vieux) site WordPress pas mis à jour, et hop, un piratage qui débouche sur une chute du site qu’il faut nettoyer pour le relancer. Le tout à coût d’euros et de temps dépensé…

Alors profitons-en pour un petit rappel des best practices pour sécuriser ton site sur Wordpress… En anglais, ou en Français, comme tu préfères !

PS : si ton site se fait hacker, je te recommande Sucuri, qui pour ma part a fait un super job. Rapide, et efficace, même si pas donné…


Merci pour ta lecture ! Si tu n’es pas encore inscrit.e sur notre Liste D’Investisseurs, pense à le faire juste ici pour être informé.e en priorité des prochains sites à vendre sur la plateforme !

Et RDV Mardi Prochain pour un nouvel épisode, d’ici là, bonne semaine à toi, et merci à celles et ceux qui chaque semaine prennent le temps de nous adresser un petit message, email ou partage de soutien ! It does make a difference 🥰 !

Share