L'Investisseur.e Web #62

NFT, ventes au enchères, RBF et CTA. Rien que ça !

Hello et bon mardi à toi !

En visite Parisienne pour la semaine, cette Newsletter est envoyée un peu (beaucoup) plus tôt que d’habitude car les journées s’annoncent chargées !

Entre les RDV et les conférences de la fin de semaine, j’ai même dû réintégrer l’option “réveil” à mon quotidien… Cela ne durera pas, c’est sûr, mais là… c’est nécessaire pour “tout faire”.

Mais je dois quand même reconnaître que la rédaction matinale a son charme : au calme, avec un café, un podcast dans le fond…

Bref, je m’égare.

Voici le programme de ce 62eme épisode :

  • Vendre en direct, aux enchères ou de gré-à-gré (via un courtier) ?

  • Une des plus belles ventes (partielles) de l’écosystème SEO Français !

  • 0 à 500K / mois de visites : une nouvelle case study qui vaut le détour

  • Museletter : ça te dit quelque chose ?

  • Comment gagner de l’argent avec les NFT ?

  • Une vidéo bourrée d’idées pour optimiser tes CTA

  • Une autre vidéo pour découvrir le principe du RBF et le financement de tes campagnes d’acquisition avec Silvr.

Bonne lecture, bonne journée, et à mardi prochain !


Vendre en direct, aux enchères ou de gré-à-gré (via un courtier) ?

Ce sera tu l’auras peut-être deviné le sujet de ma conférence au SEO CAMP’US de cette année en compagnie de Marc-Olivier Bernard , spécialiste en noms de domaines et depuis peu à la tête d’une Société de ventes volontaires (SVV) spécialisées dans la vente d’actifs immatériels (sites, mais aussi NFT).

Marc-Olivier connait très bien le domaine de la vente aux enchères. Et lors de cette conférence, nous aborderons les différences, mais aussi les critères qui peuvent mener à choisir cette option pour une mise en vente, par rapport à une vente en direct, ou une vente par le biais d’un courtier (= ce que propose DotMarket).

L’occasion de découvrir un tout nouveau pan du décor (pour moi, comme pour les personnes qui assisterons à la conférence je l’espère !). Cette conférence sera également diffusée en ligne, et aura probablement son replay d’ici quelques semaines. Je vous partagerai le contenu complet le moment venu (si autorisation des organisateurs).

Mais pour celles et ceux qui ne pourront participer, voici quelques infos sur la mise en vente aux enchères. Car ce mode de sourcing EST un excellent moyen de découvrir des deals souvent complètement impossibles à déceler par les moyens habituels.

La majorité des actifs immatériels vendus aux enchères :

  • Sont listés nulle part ailleurs…

  • Se vendent à des prix potentiellement plus bas que leur valeur réelle.

  • Sont des biens de belle qualité (parfois des sites avec une énorme ancienneté !)

Le plus gros site pour identifier des ventes aux enchères est interencheres.com qui revendique 3,5M de visites / mois et dispose d’une base de plus d’1M d’enchérisseurs actifs !

Les ventes de business immatériels y sont encore rares car très contrôlées, MAIS les premières ventes judiciaires ont eu lieu (à des prix vraiment bas…..), et il ne serait pas délirant d’y voir bientôt débarquer des ventes “volontaires” (= non forcées par la justice).

Lors d’une vente aux enchères, tout bien immatériel est préalablement audité et estimé. Enfin… normalement ! Le faible nombre “d’experts” en la matière rend parfois ce travail compliqué, et c’est en partie de qui explique les prix parfois très bas des mises en vente forcées.

L’occasion alors pour les connaisseurs de réaliser de joli coups et de mettre la main sur des sites + parfois très anciennes marques à des valeurs complètement décorellées du marché.

L’intérêt de ce type de vente est qu’elle est TRES encadrée. Les risques d’arnaques sont donc très faibles. Tout est fait pour engager la responsabilité des vendeurs, de la maison qui vend, mais aussi des experts intervenus sur les étapes d’audit. L’acheteur est extrêmement protégé ! C’est tant mieux pour toi ;-)

C’est aussi un mode de vente qui peut refroidir certains vendeurs qui doivent passer par des étapes potentiellement longues de vérifications. Mais j’ai l’habitude de penser que ces étapes n’ayant pour but que de valider la fiabilité d’un business, une personne refusant de s’y plier est (souvent) une personne ayant quelque chose à cacher…

Globalement, je ne serais pas surpris de voir de plus en plus de ventes volontaires aux enchères dans le futur et que ce mode de mise en vente devienne une vraie “alternative” aux ventes en direct (déjà nombreuses, mais disposant de zéro encadrement) et aux ventes via courtiers.

Une bonne nouvelle pour celles et ceux qui comme moi sont toujours à l’affût d’opportunités “hors marché” pour faire leurs amplettes ;-) !

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, afin de ne pas spoiler le contenu de la conférence. J’espère pouvoir te partager les slides et la vidéo d’ici quelques semaines. En attendant, on enchaîne avec les actualités de la semaine écoulée, et RDV sur Paris, 10h pour la conférence en direct pour celles et ceux qui y seront !


🤓 Une question ? J’y réponds la semaine prochaine dans cette Newsletter !

Tu as une question sur les sujets liés à l’achat ou la revente d’un business digital ? Tu peux désormais là poser directement ici, et RDV la semaine prochaine pour les réponses :-) ! Je ne pourrai pas toujours inclure toutes les Q&R dans l’épisode, mais je répondrai toujours au moins en privé à celles soumises !


✅ Les actualités marquantes & intéressantes de la semaine :

Une sélection (courte cette semaine) de news toutes aussi courtes avec le lien pour en savoir plus si le sujet t’intéresse :

ADLPerformance prend une participation majoritaire au capital de Reech

Version correcte : ADLPerformance, un des leaders Européens du Data Marketing, vient d’annoncer sa prise de participation majoritaire dans le groupe Rocket Marketing, qui édite à la fois Reech.com (plateforme de marketing d’influence) ET …. RocketLinks ! Plateforme que tu connais sûrement bien si tu édites des sites et achète ou vend des liens.

Une superbe opération pour Maxime et Guillaume Doki-Thonon, les frangins fondateurs du groupe qui sont une belle inspiration pour moi par leur capacité à rester focalisés sur la croissance de leurs activités sans faire de “bruit”. Si l’adage “travailler en silence et laisser le succès parler” devait être illustré d’une belle manière, ce serait celle-ci !

Tu l’auras compris, je suis fan, leur taf est une belle source d’inspiration et de motivation pour nous chez DotMarket, et je suis donc ravi de te partager cette news ;-) !

Google s’intéresse aussi aux Newsletters…

Décidément… Après Twitter (et son rachat + intégration express de Revue) et Facebook avec Bulletin (pour ne parler que des plus gros), c’est désormais Google qui étudie le lancement de son service de newsletters !

Son petit nom : Museletter. Un test encore non public, disponible uniquement sur invitation. L’histoire nous dira si cela se rapproche plus du succès des podcasts ou de l’échec de Google+…. Mais ce qui est certain, c’est que c’est encore un signe de l’importance que prennent les newsletters dans l’écosystème de la création de contenu.

Le temps où les premières newsletters commenceront à se lister à la vente n’est plus loin….

Une nouvelle case study SEO : celle de Veed.io

Tu dois l’avoir compris depuis le temps, j’adore les études de cas SEO. Toujours un excellent moyen de remplir une fiche de notes d’idées à appliquer sur mes sites. Et d’empiler des listes d’idées que je n’exploiterait sûrement jamais au final car à force d’en faire…..

Mais peu importe, TU seras peut-être plus dispo et assidu que moi, alors ça vaut totalement le coût de te partager celle-ci ;-) ! Voici donc l’étude de cas Veed.io.

Ou comment passé de 0 à 500K de trafic (estimé) sur un marché ultra concurrentiel grâce à la création d’outils et de contenus performants.

C’est vrai, elles se ressemblent un peu toutes ces études de cas : Veed.io, Shopify, Canva, Airtable… As-tu remarqué leurs points communs ? Si ce n’est pas le cas, jettes-y un oeil, il se pourrait bien que tu identifies un point clé crucial qui pourrait expliquer leurs succès … et aider au tien pour le futur !

Booster ton e-commerce (ou SaaS) en finançant tes campagnes d’acquisition via Silvr

Une vidéo parue la semaine dernière et qu’il fallait absolument que je te partage. L’intervention de Florian, de chez Silvr, chez Adrien & Nicolas de Mentor Marketing. Une chaîne où Mayane et moi étions passés il y a quelques mois d’ailleurs.

Une vidéo pour sûrement découvrir et en tout cas comprendre comment une boîte comme Silvr vient littéralement révolutionner le marché de l’emprunt à destination des e-commerçants et éditeurs de SaaS pour financer leur croissance !

Je t’en dirai un peu plus lors d’une prochaine newsletter sur le principe du RBF et du rôle de ces sociétés de financement qui secouent le marché de l’emprunt, mais d’ici là, la vidéo vaut vraiment le coût d’être visionnée !

Comment gagner de l’argent avec les NFT ?

Ah. J’ai craqué. Mais en voyant passer cette thread chez Milan de No Code Station, je n’ai pas pu m’empêcher de te la partager. C’est vrai : qui a compris comment gagner de l’argent avec les NFT ici ? Perso.. j’avais encore du mal.

Cette thread Twitter, simple, claire, efficace devrait t’aider à y voir plus clair

Et pour faire 2 en 1, j’ai vu passer cette semaine une application de NFT qui m’a interpellé : l’achat de “sponsoring” au format NFT par les fondateurs du podcast My First Million (édité par The Hustle).

Leur idée est aussi simple qu’osée. Vendre uniquement au format NFT un temps sponsoring en pariant sur la croissance du podcast (et l’inflation de l’ETH évidemment….).

A l’heure où j’écris cette Newsletter, les 5 minutes de “fame” sont passées de 0,25 WETH à 5,25 WETH (soit 15 700 USD !).

Allez, je ne m’attarde pas dessus, je manque clairement d’éducation sur le sujet pour vraiment te partager un avis ou une analyse, mais je pense que tu te feras ta propre idée en creusant tout ça ;-) !

Augmenter tes conversions en améliorant tes appels à l’action

Je fini la semaine avec une autre excellente vidéo publiée par Matt Diggity cette semaine sur un sujet trop peu évoqué : l’importance de l’optimisation (par l’AB testing, mais aussi par la compréhension de quelques critères de performance) de tes boutons d’appel à l’action.

Comme à chaque fois avec Matt, la vidéo est courte et efficace, et bourrée d’astuces vraiment concrètes + faciles à appliquées. Alors GO, je t’invite à la visionner pour y lister des idées pour améliorer tes sites !


Merci pour ta lecture !

Et RDV Mardi Prochain pour un nouvel épisode, d’ici là, bonne semaine à toi, et merci à celles et ceux qui chaque semaine prennent le temps de nous adresser un petit message, email ou partage de soutien ! It does make a difference 🥰 !